Comment calculer votre montant de l’aide PCH ?

aide PCH

Publié le : 30 octobre 20226 mins de lecture

La PCH ou prestation de compensation du handicap s’adresse aux personnes en situation de perte d’autonomie. C’est une aide financière accordée par le département dans lequel se trouve l’adresse du bénéficiaire. Néanmoins, l’attribution va essentiellement dépendre de l’âge de l’individu, son degré d’autonomie, sa résidence et ses revenus. Pour connaitre le montant de votre PCH, utilisez un simulateur de l’aide PCH dans le Val-de-Marne 94.

Quelles sont les conditions pour bénéficier d’une PCH ?

La PCH est versée aux familles des personnes ayant des difficultés à réaliser seules deux gestes dans le quotidien ou incapables d’effectuer au moins une tâche essentielle de la vie courante par ses propres moyens. Cela peut avoir un lien avec son entretien personnel ou de sa mobilité. L’objectif est d’alléger les dépenses pour la rémunération d’une aide à la personne (aide à domicile, aide humaine, etc.), l’aménagement du véhicule ou de la maison pour l’adapter à son handicap, l’aide technique, l’aide au transport, l’aide-animalière et les dépenses exceptionnelles.

La PCH est attribuée aux adultes et enfants malades ou handicapés ayant besoin d’un aidant familial ou de l’aide d’une autre personne. Pour les adultes, la demande doit être effectuée avant 60 ans. Il est cependant possible de percevoir la PCH après 60 ans à condition de ne pas demander une Allocation Personnalisée d’Autonomie ou APA.

Par ailleurs, si un enfant de moins de 20 ans encore à la charge des parents est porteur de handicaps, ces derniers peuvent bénéficier d’une aide financière. Ils peuvent aussi en parallèle percevoir une Allocation d’Éducation de l’Enfant Handicapé ou AEEH. Enfin, l’octroi d’une PCH est envisageable, que la personne vive dans son domicile, à l’hôpital ou dans une résidence. Retrouvez un simulateur de l’aide PCH dans le Val-de-Marne 94 sur cette page pour avoir une première idée sur le montant de la PCH.

Comment calculer le montant de la PCH ?

Certes, l’attribution d’une PCA ne prend pas en considération les revenus de la personne tels que les revenus professionnels, la pension d’invalidité, la pension de retraite, l’allocation chômage, etc. En revanche, les ressources de l’année N-1 entrent en compte pour déterminer le taux. En effet, si les revenus annuels de l’année précédente sont égaux ou inférieurs à 27 520,44 euros, le taux de versement s’élève alors à 100 %. Dans le cas contraire, le taux maximal est de 80 %.

Le montant de la PCH varie selon le nombre d’heures d’aide qui sera par la suite multiplié par le taux horaire qui diffère si la personne est salariée ou dédommagée. On tient à noter que le calcul peut être différent si l’individu est hospitalisé ou se trouve en établissement.

Pour faciliter le calcul, il est conseillé d’utiliser un simulateur de l’aide PCH dans le Val-de-Marne 94 en ligne. C’est un outil gratuit et efficace permettant d’avoir une estimation du montant dont vous pouvez bénéficier en quelques minutes seulement. Vous n’avez d’ailleurs pas à vous casser la tête, puisque vous n’avez qu’à remplir le formulaire et l’algorithme se charge de faire le travail à votre place. Sur certains sites dédiés, vous avez aussi la possibilité de profiter d’un accompagnement sur mesure par téléphone. N’hésitez pas à prendre contact avec le conseiller pour davantage d’informations.

Quelles sont les démarches pour demander une PCH ?

La PCH est versée en général pendant une durée limitée. Néanmoins, dans le cas des situations stationnaires ou graves, elle est maintenue à vie. La demande doit être déposée auprès de la Maison Départementale des Personnes Handicapées (MDPH) de votre lieu de résidence. Il faut joindre au dossier un cerfa 15692 01 et un certificat médical cerfa 15695 01 signés par votre médecin.

Une équipe pluridisciplinaire évalue par la suite si le dossier est recevable ou non et établit un PPC ou plan personnalisé de compensation. On retrouve dans ce document de nombreuses propositions d’orientation, de conseil et de prestation. Le plan est ensuite envoyé à la CDAPH ou commission des droits et de l’autonomie des personnes handicapées qui dispose d’un délai de 4 mois pour donner son verdict. Passé ce délai, le dossier est refusé si vous n’avez reçu aucune réponse.

Plan du site